Remboursement des frais optiques par la sécurité sociale

Publié le par Oui-mais

Il est bien connu que la sécurité sociale rembourse mal les lunettes considéré d’objet de “confort”. Au mois d’avril la ministre de la santé a même réfléchi à un déremboursement total. Je ne sais pas quel genre d’économie elle compte faire.
Les montures dite de “sécurité sociale” donc les moins chers disponibles coûtent actuellement 38,00€ prix pris en compte 65% de 2,84 €! La différence pour les verres est encore plus importante. Il y a 5 ans un verre pour ma vue coûtait 320 € - Mon opticien prétendait qu’il n’y avait que Nokia comme producteur monopoliste. Après quatre ans ces verres “haut de gamme” étaient tellement rayés qu’on pouvait presque plus regarder à travers. Entre temps le prix Nokia avait augmenté à 370€ le verre (il n’y a pas de petit profits). J’ai changé d’opticien et choisi des verres moins sophistiqués sans antireflet. Tout de même une dépense de 150€ par verre. Base de remboursement de la secu 6,86€ : au total 10,77€ remboursé sur une dépense de 338€, soit 3 %. Je doute qu’on fait des économies en arrêtant le remboursement.
D’après la ministre, de toute façon les mutuelles prennent l’optique en charge. Mis à part que 7% des français n’ont pas de mutuelle, la plupart de celles-ci remboursent aussi mal que la secu (sauf si vous choisissez la formule la plus chère - mais dans ce cas la surprime paie vos lunettes). Ainsi ma voisine a découvert que la mutuelle des étudiants option “confort” se vante de rembourser 100% ... en fait 100% du tarif sécurité sociale. Elle n’avait pas fait attention à la note à côté du pourcentage. Et 100% de 10,77 % cela fait peu.
Je ne comprends pas que la vue soit tellement négligée par notre système de santé, surtout si l’on sait que 80% des informations dans notre monde moderne passent par la vue. Si je perds mes lunettes je suis très handicapée. Il faut savoir que même avec des lunettes je vois à peine 60% de la normale, sans lunettes je ne vois pas si la flamme du gaz est allumée, les pommes de terres épluchées correctement... et dans la rue ce serait la catastrophe - traverser une rue au bruit n’a jamais été recommandé.
Et depuis que je m’intéresse à la question, j’ai découvert qu’il y a un nombre très important de personnes de tous âges avec des problèmes aux yeux. Mais comme cela ne se voit pas le système de santé ne s’en aperçoit pas, pire les “maisons des personnes handicapées" (ex COTOREP) ne tiennent pas compte d’eux dans leurs lieux d’accueil. Un affichage clair et lisible n’est pas prévu.
Pourtant on devrait prendre soin des grands myopes, d’après un chercheur américain il seraient plus intelligents que les autres. (Arthur R. Jensen: The g Factor. The Science of Mental Ability. Praeger, Westport Conn 1998. ISBN 0275961036)

Publié dans Archives 2007-2008

Commenter cet article