46 articles avec consommation

Pourquoi on manque de beurre?

Publié le par Oui-mais

Il semble que la France, mais aussi d'autres pays comme l'Allemagne – manque de beurre et les prix flambent. Depuis début 2016 le prix du beurre à triplé (source). Pourquoi et depuis quand ?

Au début de l'été j'avais constaté l'augmentation du prix du beurre et à peu près au même moment j'ai lu un article sur la pénurie de beurre dans une revue de la restauration. Depuis quelques jours le sujet est arrivé sur des forums très divers. C'est à dire même des forums surtout fréquentés par des sportifs masculins.

Une affirmation entendu : Il y a moins de beurre parce que les vaches produisent du lait moins gras. Bon, s'il est vrai que suivant la race et l'alimentation la vache a un lait à teneur de graisse un peu variable, ce n'est pas la faute de l'animal qu'il y a moins de beurre sur le marché.

On se rappelle les plaintes des agriculteurs ces dernières années, que la vente de lait ne couvrait plus les frais de sa production. Beaucoup d'agriculteurs ont donc arrêté de faire du lait. Cela réduit mécaniquement l'offre et les premières pénuries de beurre sont apparues en Bretagne au mois de novembre et décembre 2016.

A ce moment de la surproduction l'Union Européenne a stocké de la poudre de lait. Mais plus de beurre comme cela se faisait de la fin des années 1970 jusqu'aux années 1980. A l'époque ont parlait en Allemgne de la montagne de beurre (Butterberg). D'après un article dans Die Welt (06/05/2007) cette réserve de beurre n'existe plus. Du moins pas dans des réserves publiques. Car, France24 énonce la probabilité de stocks privés dans un but de faire monter les prix. (Autre article intéressant dans le Figaro de janvier 2017.)

Pour égarer le consommateur, les supermarchés ont trouvé une astuces : Parfois on ne trouve que le beurre de la marque maison en rayon – au prix du beurre gastronomique de la semaine précédente. Autre astuce : mélanger les plaquettes de vrai beurre et de produits contenant 60 % de matière grasse, au lieu de 82 %. Le prix n'est pas vraiment inférieur.

Le mieux que j'ai vu, un paquet identique à celui du beurre de la même marque et la mention « crème française ». J'ai remarqué qu'il y avait un problème parce qu'il y avait des gouttes d'eau sur mon beurre. En regardant attentivement l'étiquette, j'ai découvert que j'avais acheté du beurre allégé produit en Belgique.

 

Publié dans consommation, Cuisine

Partager cet article

Repost 0

Nutri7 – Jeu des 7 familles d'aliments – avec des produits surprenants

Publié le par Oui-mais

Un enfant m'a montré son jeu pour apprendre les différentes familles d'aliments. Il en était assez fier. Je l'ai donc admiré. Mais je n'ai pas pu m'empêcher de faire quelques remarques.

Le jeu Nutri7 semble avoir été distribué gratuitement par des magasins du groupe U. Le sous-titre :

"un jeu amusant et inédit pour mieux connaître les aliments et garder la forme".

au dos cette information :

A partir de 5 ans et pour toute la familles

Contenu du jeud:

42 cartes produits

7 cartes Gage sportif

4 cartes Joker

2 cartes règle du jeu

Agence 6/12 75003 Paris

(cette agence fait de la communication « ludo-éducative » peut-être qu'ils ont quand même séché quelques cours quand ils étaient encore à l'école.)

Comme la règle du jeu manquait, je ne sais pas comment on utilise les jokers et « gages sportifs ».

---

Les familles

1) Famille des produits laitiers

le petit suisse, le camembert de Normandie, le yaourt, le lait, l'emmental, le reblochon

2) Famille des fruits et légumes

le maïs, l'orange, la tomate, la pomme, les haricots verts, les brocolis surgelés

(Avez-vous des plants de brocoli surgelé dans votre jardin ? Si oui, j'espère que vous l'avez breveté !)

3) Famille des corps gras

l'huile d'olive, le beurre, l'huile de noix, la margarine, l'huile de colza, l'huile de tournesol

(Bizarrement l'huile de palme que l'industrie ajoute un peu partout, n'y est pas mentionné, ni la graisse d'oie.)

4) Famille viandes, poissons, œufs

les sardines en boîte, le rôti, l’œuf sur le plat, la côte de porc, la limande sole

le poulet rôti

(Les concepteurs du jeu sont visiblement fâchés avec la viande et le poisson. Les poules de mon voisin refusent obstinément de pondre des œufs sur le plat. Le pêcheur qui leur a assuré qu'il pêche régulièrement des sardines qui vivent en boite a dû leur faire boire un hallucinogène. Les côtes de porcs sont probablement élevés dans une usine clandestine. Je ne connais pas l'animal qui s'appelle rôti. Mais cela doit être une famille complète car il y a l'espèce poulet rôti.)

5) Famille des boissons

le sirop, l'eau minérale, le café, l'infusion, le verre de cola, le soda à l'orange

(Les concepteurs n'ont pas encore remarqué qu'on peut boire l'eau du robinet ? Les sodas y sont en double (cola et orange) par contre les jus de fruit n'existent plus – pas assez mauvais pour la santé probablement.)

6) Famille des sucres rapides

la glace, le pain au chocolat, les bonbons, le sucre, le chocolat, religieuse au chocolat

(Quelqu'un dans l'équipe adore le chocolat!)

7) Famille des céréales et des féculents

le pain, les pâtes, le blé pré-cuit, la pomme de terre, la semoule, le riz complet

(Il y a riz, pomme de terre et trois fois le blé.)

Sur chaque carte il y a un petit texte d'information, par exemple la carte emmental parle du gruyère allez savoir pourquoi.

La carte pomme de terre parle de hachis parmentier. Parmentier aurait rapporté la pomme de terre d'Amérique. C'est faux. Antoine Parmentier (1737 à 1813) a juste popularisé la pomme de terre en France.

Pour finir une proposition un peu plus sérieuse pour les sept familles

1) Produits laitiers : lait, yaourt, fromage frais, fromage à pâte molle, fromage à pâte dure,

2) Fruits et légumes : pomme, poire, fraise, banane, chou, poireau, ognon, sellerie, etc.

3) Matière grasse : beurre, beurre de cacao, huile (colza, tournesol, olive, palme, sésame, etc.), huile de poisson, saindoux, margarine (mélange mise au point au 19e siècle).

4) Viandes, poissons, œufs : œuf, bœuf, porc, poulet, mouton, truite, saumon, thon, etc.

5) Boissons : une seule boisson indispensable, l'eau. Thé, café, chocolat (chaud), infusion, chicorée, jus de fruit, sirop, soda (cola, limonade, etc.)

6) Sucres rapides : la confiture, les gâteaux, bonbons, pâtes à tartiner, chocolat, glace, pâte d'amande etc.

7) Céréales et féculents : Avoine, blé, maïs, riz, seigle, haricots secs, pois chiches, graines de soja, etc.

Publié dans consommation, Cuisine

Partager cet article

Repost 0

Le site de la banque postale - nul ?

Publié le par Oui-mais

Capture d'ecran banque postale
Capture d'ecran banque postale

J'utilise des services de banques en ligne depuis 1998. On pourra s'attendre à une amélioration constante des services. C'est une erreur. En guise d'amélioration il y a de plus en plus de ratés.

La dernière fois que je m'étais connecté à mon compte sur la banque postale, tout était normale - aucun avertissement qu'il y aura un changement. (Les concurrents prennent soin d'avertir les clients au moins deux mois en avance.)

L'autre jour, j'ai réalisé qu'un virement n'a jamais été exécuté et j'essaie de me connecter pour voir ce qui ce passe. Comme je n'y arrive pas et que je ne vois même pas tout l'écran, je clique sur aide. Là j'apprends qu'il me faut un nouveau identifiant de 10 chiffres - je ne l'ai pas et il est dix heure du soir un dimanche! Je veux me plaindre par le formulaire de contact: impossible, d'abord on me demande ce fameux nouveau code, en plus il n'y a pas de bouton "valider", à un moment celui-ci devient visible... mais je n'ai pas d'identifiant.

Pas contente du tout j'appelle la banque postale le lundi. Facile! J'ai un compte joint, mais le nouveau identifiant est caché sur le compte d'épargne du conjoint. Fallait deviner. Mais aucune explication quant au virement disparu, non exécuté.

Aujourd'hui j'ai mes nouveaux codes d'accès.

Toujours impossible de me connecter via firefox, la boite de dialogue n'est pas entièrement visible. J'ai réussi avec Safari - on voit tout juste on bout du bouton "valider". Puis j'essaie à nouveau de signaler le dysfonctionnement du site - impossible, je ne peux pas valider ni sur safari, ni sur firefox. Je prends donc mon téléphone et demande de parler à un responsable internet. On me passe le service .... j'attends .... on me passe le service ... j'attends ... Pendant au moins cinq minutes "on recherche mon correspondant" puis, la boite découvre que tous les lignes sont occupés et raccroche.

Reste la solution courrier traditionnelle. Mais pas aujourd'hui cela fait presque une heure que je m'énerve contre la banque postale qui est vraiment à l'écoute du client :-(.

Partager cet article

Repost 0

Evolutions des tarifs du Crédit Mutuel du Sud-Ouest

Publié le par Oui-mais

J'ai rangé et retrouvé les tarifs du Crédit Mutuel du Sud-Ouest du 1er juillet 2006 au 1er juillet 2014. J'avoue, je n'ai pas trouvé les papiers par hasard, mais parce que j'étais sûr que grâce à ma convention de compte je peux retirer à n'importe quel distributeur automatique huit (8) fois par mois sans frais. Hors maintenant c'est marqué cinq (5) fois sans frais.

Après étude des quelques services que j'utilise, j'ai informé mon conseiller que je change de banque. (Je sais cela ne change pas que j'aurai affaire à un voleur – mais ce ne sera plus le même.)

Voici le résultat de ma comparaison :

Cotisation Eurocompte en 2006 = 5,30 €/mois, 2014 = 6,50 €/mois soit une augmentation de 22,6 %.

Ma banque vient de me rappeler ce que la convention inclut :

Compte courant

Mastercard à débit immédiat

Prévisecur (c'est quoi?)

Découvert eurocompte

Accès banque à distance.

Il paraît que grâce à ce « service » j'ai économisé 21,95 €. Je ne sais pas comment on arrive à une telle économie.

Quand j'ai souscrit le service, l'accès à la banque en ligne était payante, sans eurocompte j'aurais payé 6,75 € par mois.

Mais

L'accès à la banque en ligne est gratuit depuis 2010,

les frais de tenue de compte ont augmenté de 0,10 € en 2008, depuis il n'y a pas eu de changement – augmentation depuis 2006 = 4 %

La mastercard a augmenté de deux euros, depuis 2014 c'est 37 € par an, une augmentation de 5,7 € depuis 2006. Rien à voir avec l'augmentation de mes services eurocompte.

J'aurais pu passer dessus, parce qu'il y a le découvert autorisé et les nombreux retraits sans frais. Mais c'est là où j'ai commencé à voir rouge.

Autour de l'année 2010 le gouvernement a fait une loi – en faveur des banquiers. Depuis, les tarifs forfaitaires minimaux fleurissent dans toutes les banques, y compris la banque postale (1,50 €) Depuis quelque temps le moindre découvert autorisé est facturé 3,00 € par trimestre. Je trouve que cela est inadmissible si la banque prétend qu'on a un découvert autorisé et qu'il est bien connu que les intérêts sont au plus bas.

En 2012 ma banque a réduit les retraits sans frais hors réseau à 2 par mois et comme personne n'a rien dit elle a réduit le nombre de retraits sans frais pour les détenteurs d'une convention eurocompte à 5 par mois l'année suivante, en 2013. Comme le Crédit Mutuel n'est pas une banque nationale, suivant les déplacement qu'on fait on n'en trouve pas forcément.

Pas seulement que je voyage en France, en plus je me rends au moins une fois par an dans un pays hors zone euro. J'ai eu l'impression que mes retraits et achats à l'étranger devenaient de plus en plus cher depuis deux ou trois ans. (En même temps de plus en plus de commerces refusent les paiements par carte bancaire ou ont une machine « en panne ».)

Maintenant j'ai la preuve que l'augmentation est une réalité.

Retrait dans un guichet automatique hors zone euro en 2006 – 2 % + 2 € et en 2014 : 2,50 % + 2,80 € soit une augmentation du pourcentage de 25 % et du fixe de 40 % - rien que ça, quand l'inflation est au plus bas.

Achat chez un commerçant : 2 % + 0,30 € en 2006 et en 2014 2,40 % + 0,35 € (20 % + 16,6% d'augmentation) et n'oubliez pas que le commerçant paie lui aussi une commission et un fixe, ce dernier peut être assez important.

J'ai demandé à mon banquier quel était le découvert idéal pour profiter pleinement du minimum de 3 € d'intérêts forfaitaires, sa réponse « vous n'avez qu'à calculer vous même ». Puis il a envoyé un code secret sur un portable qui ne m'appartient pas, je me suis plaint et il a supprimé le numéro, mais ne s'est pas excusé.

Depuis trois ans mon argument de rester au Crédit Mutuel était la mastercard virtuelle. Le fonctionnement vient de changer et le service n'a plus d'intérêts à mes yeux.

Je ne parlerai pas de la possibilité de faire des virements en ligne, car je n'ai essayé qu'une fois et après avoir été effectué l'ordre de virement a complètement disparu. J'utilise une autre banque pour mes virements.

Depuis des années j'ai aussi un crédit revolving nommé « préférence ». Je ne l'utilise pratiquement jamais malgré les relevés me signalant que l'argent est disponible. La raison est simple : chaque fois que je vois le taux d'intérêt j'attrape une crise de nerfs, c'est juste sous le seuil d'usure 19,12 %. Bénéfice pour la banque si l'on utilise son découvert au moins 18 % sur les 19,12 %. Et après la banque ose faire le moral aux clients. « un crédit vous engage et doit être remboursé » oui, mais pourquoi faire un crédit au taux d'usure ?

Pour finir

L'autre jour un économiste a expliqué l'attitude des banques depuis le début de la crise en 2008. (J'étais en voiture et n'ai pas retenu le nom, le monsieur était à Rennes.) Depuis la crise les banques n'aiment plus prêter aux petites entreprises par peur de ne pas être remboursé – jusque là rien à redire. Puis il continue en disant qu'elles préfèrent prêter aux financiers, qui eux remboursent toujours et de conclure « et s'ils ne remboursent pas, ce n'est pas grave, le contribuable paiera. » Bravo l'artiste ! On joue avec l'argent du contribuable, s'il veut investir il ne peut pas, il paie de plus en plus de frais bancaires et en plus une fois que les financiers ont perdu tout l'argent en spéculant, ce même contribuable paie à nouveau, une vraie vache à argent le contribuable. C'est seulement bizarre qu'il est morose et ne consomme plus. Où trouverait-il l'argent de consommer s'il n'a pas accès aux crédit à intérêts honnêtes, et en plus ces frais bancaires augmentent beaucoup plus que l'inflation, c'est toujours ça qu'il consommera en moins – et la banque se porte de mieux en mieux.

Lire aussi l'article dans la Charente Libre d'aujourd'hui (28 janvier) "Dans la jungle des frais bancaires).

On en parle aussi dans la presse spécialisée

La revue Intérêts privés no 729, mars 2015 constate que seulement un tiers des banques ne facturent pas encore la tenue de compte que les frais de retraits dans les distributeurs automatiques augment (le Credit Mutuel n'est pas le seul qui restreint les retraits et depuis que les facturations des incidents de paiement sont limitées les banques prélèvent souvent le maximum. (Article détaillé - pas identique à Intérêts privé ! Sur Panorabanques.

Publié dans consommation

Partager cet article

Repost 0

Prix des livres en France

Publié le par Oui-mais

Cette été je voulais faire cadeau du livre Harry Potter, Des romans à l'écran : Toute l'histoire de la saga au cinéma. Un livre relié (mais je me méfie du « relié » à la française). Prix à l'époque 80,00 € pour 534 pages. Depuis le livre n'est plus en vente par Amazon, mais uniquement par des revendeurs – et le prix augmente à 124,99 € plus des frais de livraison.

(On peut être méchant et dire « le livre ne s'est pas vendu, (vu le prix !) - alors soldons en augmentant le prix.)

D'après le nom de l'auteur le livre est une traduction. J'ai donc fait un tour chez Amazon UK. Et surprise : Harry potter: from page to screen coutait un peu plus que 32 £ (entre 40 et 41 €) et a 540 pages. Comme des dimensions indiquées sont identiques en français et en anglais et qu'une traduction est toujours un peu plus longue que l'original, je pense que l'édition française est abrégée. Ce que les éditeurs oublient souvent d'indiquer.

Amazon.fr proposait l'édition anglaise à …. 60 € (entre temps le prix a baissé) il n'y a pas de petit bénéfice en France.

Je n'avais pas envie de me créer un compte sur Amazon en Angleterre et j'ai essayé sur Amazon Allemagne. Le livre en anglais s'y trouvait au même prix qu'en Angleterre. Il fallait ajouter les frais de port pour la France. Mais j'étais toujours gagnant.

Remarque général sur Amazon France : Le site est de moins en moins utilisable et les résultats de recherche pour le moins surprenant. J'ai tapé « Harry Potter » et sur la première page de résultat il y avait,entre des titres sur mon sujet de recherche « la valse tente des tortues » de Katherine Pancol. On liste maintenant les livres suivant les prénoms des auteurs (mdr).

Peu de temps après, j'ai cherché un autre livre en anglais. Ce livre n'était pas disponible sur Amazon.fr, mais il était sur Amazon.de. Mais uniquement disponible chez des revendeurs. Un de ces revendeurs était Amazon.de. Mais cette fois la boite n'expédiait que en Allemagne. J'ai donc pris un revendeur situé en Angleterre et qui livre partout en Europe.

En plus maintenant, si l'on commande chez Amazon.de et habite en France, on paie les frais de port pour l'étranger et le livre vient d'un dépôt Amazon en France. Non, les petits profits n'existent toujours pas;).

Le prix des livres en langue étrangères qu'on peut acheter en France on visiblement toujours tendance à être augmenté d'une « petite » marge supplémentaire. Ce qui est très surprenant à notre époque où on peut facilement acheter le livre ailleurs – comme je l'ai fait.

Remarque à la limite du sujet : Depuis combien de décennies Gallimard n'a pas changé la maquette de ces couvertures ? Je parle de la série «traditionnelle» la blanche. De mon point de vue, gardé toujours l'ancienne maquette est faite pour emêcher de nouveaux lecteurs de découvrir les auteurs qui y sont publiés. Les gens qui n'ont pas grandi avec cette collection et appris que c'est l'édition qui'il faut posséder (éventuellement même lire) pour être « comme il faut ».

Récemment j'ai lu un livre de la collection, parce qu'il était posé à un endroit sans aucune autre lecture et que je l'ai donc feuilleté. Un très bon livre (l'élégance du hérisson), mais je ne l'aurais jamais choisi dans une bibliothèque, parce que rien n'attire le lecteur et j'ai depuis longtemps fait l'équation (bancale) collection blanche = ennuie assuré. Juste bon pour les cours de littérature française, mais pas pour une lecture plaisir.


 

Publié dans Culture, consommation

Partager cet article

Repost 0

Reconnaître un site frauduleux (exemple Western Union)

Publié le par Oui-mais

Arnaque « Western Union », mais réaction rapide de la banque !

Comment savoir si un message qui semble provenir de votre banque, d'EDF ou autre est un faux ? Demonstration

Adresse courriel en clair correct ?

URL du lien ? - D'ailleurs ne cliquer jamais sur le lien dans le courriel, passer par votre lien enregistre en favoris / marque page.

Encore une jolie information trouvé dans les spams « Votre compte est temporairement verouille ». Provenance "Western Union France" supportatghc.com.

A) Je n'ai encore jamais utilisé Western Union,

B) ghc.com n'est sûrement pas une adresse appartenant à Western Union.

C) L'url transfert d'argent Western Union est http://b844igkroq.technorafdesign.com/wufr/login.php

et voici l'adresse correcte http://www.westernunion.fr/fr/Home.page


 

Entre temps le 12 octobre (message du 8 octobre) le faux site ne fonctionne plus. La réaction de Western Union est plus rapide que celle d'EDF, bravo.


 

Partager cet article

Repost 0

Encore une preuve que les entrepreneurs français sont des assistés :-(

Publié le par Oui-mais

Je crois que je l'ai déjà dit, je reçois la lettre d'information « newsletter » du site lechef.com. On y apprend des choses … Cette semaine (lettre du 17 septembre 2014). On parle par exemple de la concurrence « déloyale » des meublés de tourisme pour les hôtels. Je ne crois pas que ces hôteliers mécontents connaissent la clientèle des meublés de tourisme. Il y a que très peu de recoupages. Un meublé de vacance ou gite est plus spacieux qu'une chambre d'hôtel et on se fait à manger. J'ai connu des ouvriers en déplacement, qui, après quelques jours ont quitté leur hôtel pour prendre un gite à plusieurs. On y rentre quand on veut et mange quand on veut. Il y a un salon. Essayez de trouver un hôtel avec salon si vous gagner un petit salaire :-).

L'autre nouvelle : il paraît qu'il est question d'abandonner la fameuse licence IV des bars. Et alors ? Connaissez-vous un bar, une brasserie sans cette licence ? L'article essaie vaguement de mettre en avant la santé publique avant d'avouer le seul point qui intéresse : « la réduction à néant de la valeur des plaques de licence IV »

Dans les deux cas on constate que les entrepreneurs français qui parle de la liberté d'entreprendre, de la législation trop contraignante de la France … et dès qu'on veut simplifier, dès qu'il y a de nouveaux concurrents on appelle au secours. Finalement on exige de l'état de protéger sa rente.

Je l'ai déjà dit : les entrepreneurs français sont des assistés !

Publié dans consommation, Travail

Partager cet article

Repost 0

La semaine de l’écriture - un « concours » sans vrai prix

Publié le par Oui-mais

Aujourd’hui j’ai vu une affiche sur mon lieu de travail. La semaine de l’écriture « grand concours national ».

Juste écrire quelque chose sur l’amour qui ne dépasse pas la taille d’une carte postale? Pourquoi pas. Mais qu’est-ce qu’on gagne?

Il y a plusieurs entreprises de stylos et papiers qui ont leur logo sur l’affiche et le tout est parrainé par le ministère de la culture.

J’ai donc téléchargé le règlement du concours.

Il y a des lots pour 5 tranches d’âges, quatre pour les enfants et adolescents (on dirait que le but est de faire participer des classes entières), et une pour les plus de vingt ans. Dans chaque catégorie d’âge les lots suivants:

1er prix:

500 cartes postales imprimées avec la photo choisie par le lauréat.

1 stylo plume de grande marque.

 

2ème prix:

1 lot de 48 cartes de voeux.

1 stylo plume de grande marque.


 

3ème prix:

1 lot de 24 cartes de voeux.

1 stylo plume de grande marque;


 

du 4ème au 10ème prix:

1 lot de 12 cartes de voeux.

1 lot de 12 stylos- bille, feutres et divers crayons.


 

Avec tous les partenaires, l’organisateur n’a pas réussi à trouver des prix digne de ce nom! Supposons que je gagne: Qu’est-ce que je pourrais bien faire avec 500 cartes postales identiques? Seul possibilité: les distribuer comme lots de consolation dans toutes les lotos des écoles du département (mdr). J’aimerais bien un stylo plume d’une marque précise, c’est une grande marque. Mais le règlement ne mentionne pas la marque et aucune grande marque n’est sponsor. Je soupçonne qu’on gagnera un stylo d’une valeur maximale de 50 €.

Et que deviendra ma carte gagnante avec texte et image créés pour l’occasion?

Voici quelques commentaires. Bizarrement le règlement est disponible dans le format word (.doc) et pas en pdf.

Comme d’habitude il faut accepter le règlement « 12.1 Le fait de participer au présent concours implique l’acceptation entière et sans réserve du présent règlement. Toutefois, l’Union Professionnelle de la Carte Postale se réserve la possibilité de modifier le présent règlement en cas de besoin, et de prendre toute décision estimée utile pour l’application et l’interprétation du règlement, sous réserve d’en informer les participants. »- c’est normal, mais pourquoi se réserve-t-on le droit de changer le règlement après sa publication?

Les prix: Pas de possibilité de recevoir de l’argent à la place et - ce qui est bizarre, c’est qu’on stipule «  L’Union Professionnelle de la Carte postale se réserve la possibilité de remplacer le lot par un gain d’une valeur au moins équivalente en cas d’indisponibilité ou pour quelque raison que ce soit. » mais la valeur des prix n’est pas indiqué du tout!

Et les droits d’auteurs? On s’assoit dessus.

« 3.4 Il est précisé que le texte de la carte postale envoyée constitue un original, remis en pleine propriété à l’Union Professionnelle de la Carte Postale qui ne le restituera pas.

3.5 Par sa participation au Concours, chaque Participant autorise expressément l’Union Professionnelle de la Carte Postale à utiliser sa carte postale pour toute exploitation promotionnelle. A cet effet, chaque Participant cède gracieusement à l’Union Professionnelle de la Carte Postale, avec possibilité pour cette dernière de céder ces droits à tout tiers, l’ensemble des droits de propriété incorporelle dont ils pourraient le cas échéant disposer, aux termes du Code de la propriété intellectuelle, sur la création réalisée dans le cadre du présent Concours, et notamment les droits susmentionnés :

Droit de reproduire la Carte Postale en extrait ou en intégralité, à titre gratuit ou onéreux, en tous formats connus ou inconnus, sur tous supports connus ou à connaître, seul ou combiné à d’autres éléments ;

Droit d’adapter la Carte postale en fonction des nécessités artistiques, techniques et commerciales, notamment par l’intégration de tout autre élément (texte, image), et à utiliser leur nom, image, sur tous supports promotionnel et/ou commercial et notamment affichage, presse, PLV, affichette…;

Droit de représenter la Carte Postale par tous moyens, en tous lieux et sur tous réseaux notamment réseaux en ligne et de télécommunication, et par voie de téléchargement.

Cette autorisation est accordée pour le Monde entier et pour toute la durée de protection légale du droit d’auteur et des droits voisins. »

C’est moi qui mets en gras. - Rappel: les droits d’auteur s’appliquent jusqu’aux 70 ans après la mort de l’artiste.

Petit détail: Les œuvres ne correspondent pas aux attentes des organisateurs? Pas grave … on ne remet aucun prix!

« 4.2 Dans l’éventualité où les Cartes Postales reçues ne correspondraient pas aux attentes artistiques du Jury ou s’il était manifeste qu’aucun des participants ne dispose des compétences artistiques requises pour permettre une exploitation phonographique commerciale normale, l’Union Professionnelle de la Carte Postale se réserve alors la possibilité de ne sélectionner aucun gagnant. »

En clair: On cherche des œuvres originales à moindre frais et ne veut même pas investir dans des prix corrects pour les gagnants.

Je ne participerai pas.

 

Publié dans Culture, consommation

Partager cet article

Repost 0

Les engagements - limités - d'EDF

Publié le par Oui-mais

Je viens de recevoir ma facture d'EDF. Leur lettre d'information jointe rappelais les engagements. Après lecture je résume: nous nous engageons de ne pas vous harceler au moindre retard de paiement, nous sommes une entreprise respectueuse du client et honnête.

Premièrement je constate qu'à aucun moment EDF s'engage à me garantir un accès régulier à l'électricité. Quand je l'ai mentionné devant des amis, la réponse était immédiate: ça, c'est du ressort d'ERDF, d'EDF. Argument facile. Je paie pour l'électricité et c'est EDF qui encaisse l'argent qui doit s'occuper du bon fonctionnement de la livraison.

Mais dans certaines régions de la France il y a beaucoup de coupures de courant.Le hitparade de 2012: Dordogne 183 minutes, Haute-Loire 189 minutes et le top du top l'Ardèche avec 242 minutes! De l'autre côté il y a ceux qui n'ont que 34 minutes de coupures dans l'année (je n'ai pas trouvé les données pour Paris.

(Source : ERDF)

Pour revenir aux engagements d'EDF envers les clients: dans leur lettre l'entreprise oublie une information capitale concernant les étourdis qui oublient de payer et ceux qui n'ont plus l'argent de payer leurs factures d'électricité. L'information se trouve non pas sur la facture mais sur la troisième page intitulé "évolution de votre consommation en kWh". En grand une graphique et en tout petit en-dessous

"De plus, conformément aux conditions générales de vente, à défaut de paiement intégral dans le délai prévu pour leur règlement, les sommes dues seront majorées de plein droit de pénalités de retard calculées sur la base d'une fois et demie le taux d'intérêt légal appliqué au montant de la créance TTC. Le montant de ces pénalités ne peut être inférieur à 7,50 euros TTC."

Il est vrai que le taux légal est dérisoire

"Le taux de l'intérêt légal est fixé à 0,04 % pour l'année 2014." (décret)

On ne gagne vraiment pas assez d'argent en appliquant la loi et il est donc indispensable d'instaurer une somme minimale - tout comme le font les banques.

Publié dans consommation

Partager cet article

Repost 0

Faux mails d'impots.gouv

Publié le par Oui-mais

J'ai discuté avec un employé des impôts et -un peu hors sujet – j'ai mentionné que j'ai eu affaire à une personne qui m'a contacté via courriel (mail) et des deux côté nous avons passé beaucoup de temps à vérifier que l'interlocuteur était bien honnête et pas un des nombreux arnaqueurs qui sévissent sur le web. Du coup on m'a parlé de la dernière arnaque qui utilise le logo du site impots.gouv. L'employé m'a même montré la copie d'une capture d'écran. Les malfaiteurs prétend que les impôts désirent vous rembourser environs 109 € et demandent que la future victime renseigne son numéro de carte bancaire, mot de passe etc. J'en déjà parlé au sujet d'une fraude « EDF ».

Vous n'êtes pas sûr que vous avez affaire à des voleurs ? La vérification est simple, comme l'inspecteur des impôts souligne : « Nous n'adressons jamais les contribuables par un 'cher client ' ! »

Copie d'un courriel frauduleux sur le site du journal Sud-Ouest.

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 > >>