A quoi bon une bibliothèque municipale...

Publié le par Oui-mais

En vacances dans une petite sous préfecture, comme on dit “dans la France profonde”. La prochaine ville à une cinquantaine de kilomètres.
Depuis très longtemps cette ville à une bibliothèque municipale. La mairie paie la bibliothécaire et, si mes informations sont exactes la majorité des livres était pendant longtemps acheté avec les cotisations des lecteurs. La majorité des revues sont des dons de ces même lecteurs. Il semble également que depuis un certain temps la mairie avait un budget  pour l’achat de médias. C’est fini. L’aide à mi-temps va être retirée, “trop cher” (on va l’affecter à quelque chose d’autre dans la municipalité) - sans aucune concertation. Logique un maire proche UMP c’est un petit roi. Comme la bibliothécaire part en vacances au mois d’août, la bibliothèque sera fermée.
Il y a 35 ans un maire de village - déjà à l’époque un vieux retraité - avait dit à ma belle-mère que le village n’avait pas besoin de bibliothèque. Lire, pour lui était une perte de temps qui sert strictement à rien. Et puis cela risque de faire réfléchir les gens. La parole du maire ne sera plus l’évangile. Je croyais ces temps révolus. On y revient.
Pas de budget pour acheter des médias, la télévision sous le contrôle du chef de l’état, les journaux aussi et les moutons vont suivre.
La fracture informatique fera le reste. (Si vous ne l’avez pas encore remarqué, il faut très bien choisir ses mots de recherche dans une langue étrangère dans Google et ailleurs, pour ne pas être orienté vers une page en français malgré tout. Faites un test : allez sur la page d’accueil d’un yahoo non français - on vous dira “vous vous connectez d’un ordinateur français, allez plutôt sur notre page en français”!)

Publié dans Archives 2007-2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article