Pourquoi on manque de beurre?

Publié le par Oui-mais

Il semble que la France, mais aussi d'autres pays comme l'Allemagne – manque de beurre et les prix flambent. Depuis début 2016 le prix du beurre à triplé (source). Pourquoi et depuis quand ?

Au début de l'été j'avais constaté l'augmentation du prix du beurre et à peu près au même moment j'ai lu un article sur la pénurie de beurre dans une revue de la restauration. Depuis quelques jours le sujet est arrivé sur des forums très divers. C'est à dire même des forums surtout fréquentés par des sportifs masculins.

Une affirmation entendu : Il y a moins de beurre parce que les vaches produisent du lait moins gras. Bon, s'il est vrai que suivant la race et l'alimentation la vache a un lait à teneur de graisse un peu variable, ce n'est pas la faute de l'animal qu'il y a moins de beurre sur le marché.

On se rappelle les plaintes des agriculteurs ces dernières années, que la vente de lait ne couvrait plus les frais de sa production. Beaucoup d'agriculteurs ont donc arrêté de faire du lait. Cela réduit mécaniquement l'offre et les premières pénuries de beurre sont apparues en Bretagne au mois de novembre et décembre 2016.

A ce moment de la surproduction l'Union Européenne a stocké de la poudre de lait. Mais plus de beurre comme cela se faisait de la fin des années 1970 jusqu'aux années 1980. A l'époque ont parlait en Allemgne de la montagne de beurre (Butterberg). D'après un article dans Die Welt (06/05/2007) cette réserve de beurre n'existe plus. Du moins pas dans des réserves publiques. Car, France24 énonce la probabilité de stocks privés dans un but de faire monter les prix. (Autre article intéressant dans le Figaro de janvier 2017.)

Pour égarer le consommateur, les supermarchés ont trouvé une astuces : Parfois on ne trouve que le beurre de la marque maison en rayon – au prix du beurre gastronomique de la semaine précédente. Autre astuce : mélanger les plaquettes de vrai beurre et de produits contenant 60 % de matière grasse, au lieu de 82 %. Le prix n'est pas vraiment inférieur.

Le mieux que j'ai vu, un paquet identique à celui du beurre de la même marque et la mention « crème française ». J'ai remarqué qu'il y avait un problème parce qu'il y avait des gouttes d'eau sur mon beurre. En regardant attentivement l'étiquette, j'ai découvert que j'avais acheté du beurre allégé produit en Belgique.

 

Publié dans consommation, Cuisine

Commenter cet article