Réchauffement climatique, CO2, éoliennes et réacteurs nucléaires

Publié le par Oui-mais

Il y a deux jours j’ai vu le titre “les parcs éoliens feraient monter la température de la planète”. Je n’avais pas le temps de le lire. Mais ma première réaction était : désinformation lancée par les fabricants d’énergie nucléaire. La deuxième : une éolienne ne produit pas de co2 !
En effet, j’ai remarqué que dans les grands médias français la problématique du réchauffement climatique est sagement limitée au dioxyde de carbone. Et on vante les mérites du nucléaire soit disant propre. Propreté plus que contestable.

Eoliennes

Je viens de lire l’article sur les éoliennes et en fait il s’agit d’une étude du Massachusetts Institute of Technology (MIT) qui a fait une simulation informatique avec la donnée de base de parcs éoliens gigantesques partout dans le monde (10% de l’énergie fournie). Le résultat est très nuancé une augmentation maximale de 1°C à l’endroit de l’installation du parc (0,15°C sur la terre entière), mais si les parcs sont installés offshore la température baisserait dans le même volume! (Ces calculs ne sont pas forcément exactes d’après les chercheurs, car il faudra améliorer le modèle.) Si j’ai vérifié l’information, (ICI en anglais) il y a tout de même désinformation. En effet, l’article en français a oublié la déclaration du chercheur, qui souligne qu’il ne s’agit en aucun cas d’une recherche contre l’énergie du vent / les éoliennes, que le modèle ne prouve rien du tout à part qu’il ne faut pas arrêter la recherche sur le sujet. (Peut-être l’anglais du journaliste français n’était pas assez bon pour comprendre ce “détail”?)

Centrale nucléaire

Chaque fois que je passe devant la centrale de Golfech, je vois les immenses nuages qui sort des cheminées. Comme tout le monde sait la réaction nucléaire produit beaucoup de chaleur. Il est donc indispensable de refroidir constamment le réacteur. Pour ce faire on utilise de l’eau. Une fois sorti de l’usine l’eau est réchauffée - et cette eau ne contribuerait pas au réchauffement de la terre? Ou n’aurait pas d’impact sur la faune et flore de la rivière? Dans ce cas comment cela se fait-il que la Ferme aux Crocodile a l’eau à la bonne température pour des crocodiles dans la Drôme grâce à l'eau de refroidissement de la centrale nucléaire de Tricastin? Et pourquoi, en même temps les océanographes s'inquiètent du rechauffement de la Méditeranéé? (Exemple des anchois) (ICI un article plus général)
Et ne parlons pas des déchets qu’on ne sait toujours pas stocker de façon sécurisée.

Publié dans société

Commenter cet article

Jose 28/03/2010 21:14


En tout cas ça nécessiterait au moins qu'on applique le principe de précaution ; on est en train de défigurer des paysages remarquables, y compris des parcs naturels régionaux, en les balafrant de
monstres en métal qui ne s'intègrent pas du tout au paysage. Le tout uniquement pour le profit d'industriels que nous subventionnons en leur surpayant l'électricité. Quand on sait qu'en plus
l'argument environnemental des éoliennes est déjà douteux, avec leur production intermittente qui nécessite de relancer des centrales thermiques émettant du CO2...


Oui-mais 06/04/2010 21:40



L'argument esthétique est tout aussi valable pour les autres modes de productions d'énergie. Il a été avancé contre les panneaux solaires - pas contre les moulins à vents qui sont là depuis des
siècles . D'ailleurs les centrales nucléaires défigurent aussi le paysage et pollueront encore pendant des siècles après
leur arrêt.


Je ne connais aucun mode de production d'énergie, sans aucune pollution.


Ma question centrale n'était d'ailleurs pas la beauté ou l'efficacité absolue, mais celle de la raison d'une information tronquée dans le but de nuire aux éoliennes, publié de la façon la plus
"innocente" possible deux jours avant le rapport Ollier défavorable aux éoliennes.