Pôle emploi - c’est par où le travail ?

Publié le par Oui-mais

L’autre jour une personne m’a signalé qu’il y aura bientôt une offre d’emploi pour le mois de septembre qui pourra m’intéresser.
Comme je suis, théoriquement, suivi par cap emploi j’ai téléphoné à leur bureau en demandant Mme X. D’après mon dernier contact, datant de mi-septembre 2011, c’est elle qui “s’occupe” de moi. A l’accueil on m’indique que ce n’est plus cette dame mais un certain Vincent. Il prend note de mon appel et me conseille de contacter également Pôle emploi car certains postes ne sont jamais publié sur le site. Puis il ajoute qu’à partir de maintenant ce sera Mme Y qui me suivra, parce qu’il quitte cap emploi.
A l'occasion j’aime embêter les employés pôle emploi. Donc j’y suis allée sur le champs. D’ailleurs j’avais vu une offre qui pouvais m’intéresser.
Voici les réponses de la nouvelle recrue (expérience environs dix jours). Bien sûr toutes les offres sont publiées! (J’ai des doutes, car l’année dernière dans une autre agence on m’a affirmé que certaines offres qui trouvaient facilement preneur n’apparaissent pas sur le site - en clair, vous êtes bien vu par votre “conseiller” on vous informe personnellement.)
L’offre que j’avais vu sur le site : comme il y a l’indication “télécandidature”, elle ne peut pas me donner l’adresse où postuler, exceptionnellement je pourrais laisser mon CV! On comprend, vous ne voulez ou ne pouvez pas utiliser la télécandidature tant pis pas de travail. Je n’ai pas laissé mon cv, parce que c’était indiqué “expérience d’au moins 6 mois sur le même poste exigée” et par expérience je sais que la candidature n’arrive jamais chez l’employeur si le profil ne correspond pas à cent pour-cent.
J’avais une troisième demande : mettre à jour le genre de poste que je cherche en priorité - non, elle ne peut pas faire ça non plus. La seule chose qu’elle a pu faire, trouver mon numéro d’identifiant et le noter sur un post-it, qui a probablement été perdu avant la fin de la journée.

Dernières nouvelles de mon pôle emploi en milieu rural (Dordogne) 8 postes de travail disponibles pour 450 demandeurs d’emploi. Un jeune homme qui a quitté l’esclavage - pardon son stage non-rémunéré comme maçon - a été menacé de radiation. D’après l’histoire l’agent a changé d’avis après menace de violences en retour.
Le top : depuis vendredi soir il y a une annonce “conseiller de pôle emploi” CDD d’un mois, expérience exigée 6 mois ! Description “...suivi des demandeurs d’emploi, ....mise en place d’actions de retour à l’emploi ....” Comment on fait le suivi de quelqu’un si l’on reste que trente jour?
Comme j’ai pu constaté, il n’y a plus aucun suivi s’il y a trois conseillers en neuf mois, soit un tous les trois mois. Tout cela ne s’arrangera pas vu que le directeur de pôle emploi veut réduire les frais de fonctionnement de 8 %

 

Mise à jour : J'ai eu un entretien avec capemploi. Mon enthousiasme est limité. La conseillère confirme que tous les emplois n’apparaissent pas sur le site des offres d’emploi Pôle-emploi. D’après elle, il est possible d’avoir connaissance de tous les postes aidés en téléphonant au serveur vocal il parait que si on insiste on peut à la fin parler à une vrai personne (mon allergie  pour des automates est trop forte pour que je parle à une machine). Il n’est pas sûre qu’elle verra les offres dans mon secteur parce que l’accès de capemploi à ces offres est (momentanément ?) coupé. Non, elle ne peut pas non plus mettre à jour mon profil, l’accès est également bloqué. Une mise à jour est possible qu’une fois tous les douze mois.
Ma conclusion Pôle emploi envoie rapidement vers cap-emploi. Mais les conseillers gèrent du vent. Ils doivent, comme on m’a dit "mené la personne avec un handicap vers l’autonomie dans la recherche d’emploi". (Non, on ne rigole pas !)

Publié dans Travail

Commenter cet article