Le maïs OGM et les abeilles

Publié le par Oui-mais

Il y a une semaine, j’ai reçu un courriel me demandant de signer une pétition contre l’autorisation du maïs transgénique de Monsanto le MON810.
En effet, des apiculteurs ont trouvé des traces du gène pesticide dans le miel. L’Union européenne a interdit la vente du miel contaminé en septembre 2011. Malgré cela le gouvernement français a décidé en novembre l’autorisation du maïs mis en cause. D’où la pétition. http://www.ogm-abeille.org/#petition

Le gouvernement français a finalement décidé de prolonger l’interdiction de ce maïs en 2012.

J’ai signé la pétition, parce qu’il me semble que la question se posera à nouveau début 2013. Et parce que j’ai des doutes sur l’intérêt des plantes modifiées pour intégrer des pesticides. D’après les dernières études, l’effet sur les insectes est très limité dans le temps. En même pas 10 ans ces “gentilles petites bêtes” sont par endroit devenu résistant au poison.

En Inde c’est le coton transgénique y est très utilisé, mais le rendement est inférieur au rendement du coton classique et après une baisse d’utilisation de pesticides la première année de mise sur le marché, l’utilisation de pesticides est aussi importante qu’avant et comme le prix des semences est plus élevé et le prix de vente plus bas à cause de la mauvaise qualité du coton, le paysan est financièrement perdant (l’article dans combatmonsanto)

Comme je suis déjà en train d’écrire sur du végétal, savez-vous qu’une loi vient d’être voté qui obligent les agriculteurs de payer une taxe aux semenciers pour les semences qu’ils ont obtenu en gardant une partie de la récolte? (Une sorte de hadopi de l’agriculture). On dirait que le retour au Moyen Age est préparé. Les riches propriétaires qui ont tous les droits sur les paysan qui n'en ont pas. Et si cela fonctionne, demain l'interdiction de resemer les grains pour les jardiniers amateurs, qui par cette pratique "honteuse et reprimable" empêche les multinationales de faire de la recherche  comme si c'est eux qui ont inventé les plantes, qu'elles n'existaient pas autrefois? L'humanité a dû vivre de l'air et de l'eau avant l'arrivée de Monsanto, Bayer et compagnie. Les plantes et leur selections depuis des millénaires une hallucination collective ? Ou plutôt une tentative de privatiser toutes les plantes au profit d'un tout petit nombre?

Publié dans société

Commenter cet article