Le déficit de la caisse chômage (unedic) va doublé - et pourquoi avait-on baissé les cotisations ?

Publié le par Oui-mais

L’information du jour de l’AFP “le déficit de l’Unédic va quasiment doubler face à la hausse du chômage”. Intéressant à savoir. Mais cela ne vous rappelle rien? Non? Pourtant, il n’y a pas si longtemps les cotisations sur le salaires pour l’assurance chômage avaient été baissé, parce que la caisse avait fait un bénéfice. - En mars 2011 le medef était très content que cette baisse s’appliquera et permettra d’après eux d’embaucher. - Bizarre que le chômage augmente de plus en plus, tout comme les dividendes des actionnaires (c’est bien mieux l’argent qui travaille tout seul pendant qu’on bronze sur son yacht ). La baisse de 0,3% est appliqué depuis avril 2011

Comme j’y suis déjà,

qu’en est-il du trou de la sécu?

C’est édifiant, si on fait l’addition de toutes les taxes qui devraient aller dans la caisse de la sécurité sociale et sont détournées pour financer autre chose (l’air sarko p.ex?) on découvre que la sécu ferait bien d’envoyer un huissier à l’état  pour se faire payer. Au lieu de cela on réduit les remboursements pour les malades. Comme si on tombait malade pour le plaisir - un séjour à l’hôpital cela doit être mieux que des vacances au soleil.

 

- Une partie des taxes sur le tabac, destinée à la Sécurité Sociale, n'est pas reversée : manque à gagner pour la Sécu - 7,8 milliards.
- Une partie des taxes sur l'alcool, destinée à la Sécurité Sociale, n'est pas reversée : manque à gagner pour la Sécu - 3,5 milliards.
- La partie des primes d'assurances automobiles destinée à la Sécurité Sociale n'est pas reversée : manque à gagner pour la Sécu - 1,6 milliards.
- La partie de la taxe sur les industries polluantes destinée à la Sécurité Sociale n'est pas reversée : manque à gagner pour la Sécu - 1,2 milliards.
- La part de TVA destinée à la Sécurité Sociale n'est pas reversée : manque à gagner pour la Sécu - 2 milliards.
- Retard de paiement à la Sécurité Sociale pour les contrats aidés - 2,1 milliards.
- Retard de paiement par les entreprises - 1,9 milliards.
En faisant une bête addition, on arrive au chiffre pharamineux de 20,1 milliards d'euros.
Conclusion, si les responsables de la Sécurité Sociale et certains hauts politiciens avaient fait leur boulot efficacement et surtout honnêtement, les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd'hui 9,1 milliards d'excédent.
Ces chiffres sont issus du rapport des comptes de la Sécu.

(L'article de 2009 avec ces sources 'rapport de la cour des comptes')

 

Et on veut nous faire avaler le mensonge que la TVA (contre le) sociale va aller dans les caisses où vont maintenant les charges sociales? Cela va augmenter le pouvoir d’achat des Français de payer tout plus cher? Déjà les tarifs SNCF ont augmenté avec l’argument relèvement de la tva

Publié dans Travail

Commenter cet article