La centrale nucléaire Fukushima que se passe-t-il maintenant? (décembre 2011)

Publié le par Oui-mais

On n’entend presque plus parler de Fukushima. Chez moi, à table on a fait plusieurs fois la remarque. Puis fin octobre, les informations ont parlé de mesures inquiétantes dans le réacteur 2. Mais c’était assez vague.

Puis il y a eu la pub dans le Canard enchaîné pour son dossier “Nucléaire c’est par où la sortie? Le grand débat après Fukushima.” (n° 121, octobre 2011). J’ai mis quelque temps à l’acheter, car ce n’est pas un achat habituel, on doit donc noter l’achat sur sa liste de courses.

Si vous ne voyez pas le cahier dans votre maison de la presse, demandez ! Chez nous il était caché tout en haut derrière les revues de science.

Maintenant j’ai une autre question c’est fission ou fusion? Où est la différence?

D’après une lecture rapide (surtout sur Wikipédia) il y a deux types de réactions nucléaires

La fusion- c’est ce qui se passe sur le soleil deux noyaux fusionnent pour faire un seul en dégageant un neutron (utilisé de façon non contrôlé dans la bombe H “dite propre” et pour déclenché le processus on utilise une fission - facile quoi (je rigole)), et

La fission- c’est ce qui se produit dans un réacteur nucléaire. On casse un atome en deux pour faire simple.

La fusion du cœur d’un réacteur nucléaire: Elle se produit quand les éléments (uranium, plutonium) et les produits de fission de la centrale surchauffe et fondent, parce que pas assez refroidi. Le produit de la fonte des éléments dans un réacteur nucléaire s’appelle corium. Il peut y avoir fusion du cœur complet ou partielle. A Tchernobyl la fusion du cœur était complet.

Pour l’instant les informations sur la centrale de Fukushima 1 (Daiichi) parlent de fusion partielles dans les réacteur 1, 2 et 3. Mais à cause de la chaleur dégagée il faudra attendre encore longtemps pour être sûr s’il y eu fusion du cœur partielle ou totale.

L’état des 6 réacteurs de Fukushima 1 le 20 octobre 2011 (source Die Zeit, en allemand)

réacteur 1

réacteur 2

réacteur 3

Arrêt après le séisme, explosion le 12/03

Arrêt après le séisme, explosion le 15/03

Arrêt après le séisme, explosion le 14 et 16/03

Le bâtiment est fortement endommagé, les conteneurs de sécurité et de pression endommagé, de l’eau est mis dans le cœur

Bâtiment légèrement endommagé. Extérieur avec des trous, on soupçonne une fuite dans le conteneur de sécurité, de l’eau est mis dans le cœur.

Bâtiment fortement endommagé, conteneur endommagé, on soupçonne une fuite dans le cœur, de l’eau y est mis.

Les systèmes de refroidissement avec de l’eau fraîche et échangeurs de chaleur gérés électriquement ne fonctionnent pas, il y a un système de refroidissement alternatif installé après le tsunami.

Les systèmes de refroidissement avec de l’eau fraîche et échangeurs de chaleur gérés électriquement ne fonctionnent pas, il y a un système de refroidissement alternatif installé après le tsunami.

Les systèmes de refroidissement avec de l’eau fraîche et échangeurs de chaleur gérés électriquement ne fonctionnent pas, il y a un système de refroidissement alternatif installé après le tsunami.

La fusion est confirmé (Tepco), cœur avec 400 assemblages combustible. L’état des 292 éléments dans la piscine de désactivation est incertain (après une coupure, de l’eau y est remis

La fusion est confirmé (Tepco), cœur avec 548 assemblages combustible. L’état des 587 éléments dans la piscine de désactivation est incertain (de l’eau y est mis)

La fusion est confirmé (Tepco), cœur avec 548 assemblages combustible. L’état des 514 éléments dans la piscine de désactivation est soupçonné (de l’eau y est mis)

De l’eau radioactive dans les parties basses et tunnels souterrains du bâtiment qu’on est en train de pomper. L’eau est décontaminé par un système installé après le tsunami.

De l’eau radioactive dans les parties basses et tunnels souterrains du bâtiment qu’on est en train de pomper. L’eau est décontaminé par un système installé après le tsunami.

De l’eau radioactive dans les parties basses et tunnels souterrains du bâtiment qu’on est en train de pomper. L’eau est décontaminé par un système installé après le tsunami.

Une tente en plastique au dessus du réacteur pour protéger de la radiation a été construite.

Pas de tente en plastique prévue pour protéger contre la radiation

Une tente en plastique au dessus du réacteur pour protéger de la radiation est prévu.



réacteur 4

réacteur 5

réacteur 6

Arrêt avant le séisme ; incendies le 15 et 16/03

Arrêt avant le séisme

Arrêt avant le séisme

Bâtiment fortement endommagé, conteneur endommagé, on soupçonne une fuite dans le cœur, de l’eau y est mis.

Bâtiment intact, conteneur intact

Bâtiment intact, conteneur intact

Les systèmes de refroidissement avec de l’eau fraîche et échangeurs de chaleur gérés électriquement ne fonctionnent pas, il y a un système de refroidissement alternatif installé après le tsunami.

548 élément dans le cœur sans dommages, 946 éléments dans la piscine de désactivation intacts

764 élément dans le cœur sans dommages, 876 éléments dans la piscine de désactivation intacts

Pas d’assemblages combustibles dans le cœur de réacteur. La majorité des 1331 éléments dans la piscine de désactivation n’est probablement pas endommagée (de l’eau y est mis)

Un trou d’aération dans le toit doit prévenir le risque d’explosion d’hydrogène.

Il y a de nouveau de l’électricité.

Un trou d’aération dans le toit doit prévenir le risque d’explosion d’hydrogène.

Il y a de nouveau de l’électricité.

De l’eau radioactive dans les parties basses et tunnels souterrains du bâtiment qu’on est en train de pomper. L’eau est décontaminé par un système installé après le tsunami.

Aucune information sur des fuites radioactives.

Aucune information sur des fuites radioactives.

Une tente en plastique au dessus du réacteur pour protéger de la radiation est prévu.

 

 



Début décembre, il y a eu une nouvelle fuite d’eau radioactive (Greenpeace, en anglais).



Publié dans société

Commenter cet article