J'ai visité l'exposition Touttankhamon à Paris

Publié le par Oui-mais

J'ai visité l'exposition Toutankhamon à Paris. Avant d'y aller j'ai lu deux ou trois articles sur le passage de l'expo dans d'autres villes d'Europe qui étaient assez positifs.

Comme le site officiel le souligne, les pièces exposées sont des copies. Ce qui n'empêche pas les organisateurs de faire tout un cirque. (Je comprends l'interdiction des flash, pas seulement qu'ils sont très agressifs pour les yeux des autres visiteurs, en plus un flash puissant sur un objet brillant donne toujours un résultat décevant.)

 

Voici mes impressions : 15,90 € c'est cher si l'on considère le service rendu. Il y a une entrée possible toutes les demies heures (10:00, 10:30, 11:00 etc). Puis vous avez du temps pour lire les panneaux d'information dans la première salle où se trouve qu'une seule statue. Je n'ai lu que le panneau faune et flore qui disait en gros qu'à l'époque des pharaons faune et flores étaient plus riches. Très insuffisant à mon goût. Suit l'appel à aller dans la salle numéro 2. On y a droit à une première vidéo et dans la salle suivante à la deuxième vidéo. Maintenant tout le troupeau est dirigé vers l'endroit où est exposé la première pièce comme Carter l'a découverte. On nous promet de se sentir à la place de l'archéologe au moment de la découverte ..... Bof. L'audio-guide débite son texte, pour quelques seconde la scène est illuminée par des spots, il y a trop de monde, j'ai presque rien vu. Et quand tout le monde va à la "découverte" suivante la scène est éteinte, on distingue presque rien, c'est tellement sombre que mon appareil photo ne fait plus la mise au point. Le temps que j'arrive au prochain arrêt obligatoire et me faufile entre tous les gens plus grands que moi, les spots sont éteints, pff....

Enfin, dans la salle suivante, les visiteurs ont le droit de continuer la visite des nombreuses pièces exposées à leur rythme et d'écouter les informations de l'audio-guide dans l'ordre qu'ils veulent.

Toute la première partie de l'expo ne sert à rien, puisqu'on n'a pas le temps de voir les installations avant que les lumières s'éteignent. Par contre par la suite les objets sont exposés de façon traditionnel, on a le temps d'étudier les détails si l'on a la patience d'attendre que le gros des visiteurs se déplace à l'objet suivant et si l'on veut lire et écouter tout, on peut probablement y passer plus que deux heures.

Publié dans Culture

Commenter cet article