Achat d’une lampe de cuisine

Publié le par Oui-mais

Nous avons décidé d’ajouter des armoires murales dans notre cuisine existante. Il y a déjà des prises électriques et des lampes. Ces lampes doivent changer de place. En effet, Il faut les baisser un peu pour qu’elles soient sous les armoires. Une fois l’installation finie, sans surprise, les lampes à grosses ampoules ne conviennent plus et il faut trouver des lampes plutôt longues et plates, comme les néons à l’époque. Dans le premier magasin visité, on ne trouve que des bandes à led (qui n’éclairent pas grande chose), et des spots halogènes. Monsieur n’aime pas et nous allons dans un autre magasin où nous avons récemment trouvé une lampe qui nous convenait. Ici, pas de led (qui n’éclaire toujours pas) uniquement des spots halogènes. A un endroit de notre cuisine une applique serait préférable, mais nous n’avons pas trouvé d’applique pour une cuisine. Actuellement on met des spots partout - et je n’aime pas les spots. Il faudra un jour acheter une lampe correcte à la place de l’ampoule provisoire.
Nous avons donc acheté des halogènes 12V, 3 x 20 Watt. Dans notre idée une lampe comme cela se branche sur un branchement électrique. J’enlève l’ancienne lampe et branche la nouvelle à la place. Trop simple? ou trop difficile? trop dangereux?
Sur la boite de la lampe se trouve ses mesures extérieures, des données électriques et la liste des pièces fournies. Jusqu’à ce point tout baigne - mais si j’écris un article c’est que cela ne durera pas.
Accroché sur la lampe - plus chic le “luminaire” - la pub de l’entreprise “Eglo - best design - best quality - This product is made under control of high european quality standards - based in europe operating worldwide.” (traduction: meilleur design - meilleure qualité - Ce produit est fait sous contrôle des hauts standards européens - basé en europe - travaillant dans le monde entier.) Comme tout le monde sait il est de bon ton de faire ses publicités en anglais. Cela prouve qu’on est une entreprise internationale et son désintérêt de l’acheteur local. Sur la boite était écrit en caractères bien lisible “made in Austria” (produit en Autriche), puis en-dessous en plus petit “made in China” (fabriqué en Chine). La Chine doit être un département autrichien .

Des informations importantes se trouvent uniquement sur le luminaire pas sur l'emballage.


L’expert du bricolage ouvre l’emballage pour fixer les lampes et les brancher. Première remarque: C’est marqué qu’il faut un branchement avec terre, mais c’est une prise sans terre. Puis, ... c’est une prise! Normalement, il suffit de brancher cette lampe, qui se fixe sous le plafond ou sous un meuble, sur une prise. Tout le monde a des prises sous le plafond, n’est-ce pas? Sous des meubles de cuisine, des prises existent, prévues pour le branchement des cafetières, robots et autres, pas pour le plafonnier! D’ailleurs où est le “design” de ma cuisine avec des câbles qui pendouillent de la lampe? Seule solution, couper la prise et faire un branchement électrique, là où il y avait l’ancienne lampe. L’inconvénient, on ne pourra pas la rapporter au magasin en cas de problème. La lampe fixée, je m’aperçois que là où il n’y avait pas d’ombres dans l’évier, j’en ai trois. La deuxième lampe est seulement fixé après plusieurs essais, pour avoir un minimum d’ombres. Une fois vissé depuis deux minutes la lampe tombe sur la table de travail. Les têtes de vises sont trop petites, il faut chercher d’autres dans la boites à outils.
Encore quelques remarques sur le mode d’emploi en plusieurs langues. Il peut aller directement au feu, car il s’agit d’informations qui doivent se trouver à l’identique dans tous les produits de la marque. Un papier signale “La distance minimale entre l’ampoule et la surface éclairée doit être de 0,15 m”. Qui veut installer sa lampe à 15 cm au-dessus de son plan de travail? Même si vous avez des mains et outils minuscules je le déconseille, parce le cadre chauffe à 43° C, j’ai mesuré. Un deuxième papier s’appelle “Consignes générales de sécurité”. Et il s’agit bien d’un papier générale car il est question de “luminaire de la classe 1” et “luminaire de la classe 2”. Jamais entendu parlé. Je regarde l’emballage pour savoir si nous avons acheté un luminaire classe 1 qui doit être connecté au fil de terre, ou classe 2 qui ne doit pas y être connecté au fil de terre. Finalement, je trouve l’étiquette collée sur un côté de la lampe. Il s’agit d’une classe 2. Donc, qu’il n’y a pas de prise avec terre est normale.
A mon avis ces informations aurait dû se trouver sur l’emballage et sur l’étiquette du modèle d’exposition dans le magasin.
A la fin, j’ai aussi découvert ce que le deuxième symbole d’une prise fait sur l’emballage. Ce n’est pas une prise mais une ampoule halogène. L’entreprise avec son service de contrôle qualité si performant prétend avoir fourni 1 ampoule sur trois nécessaires, mais a préféré ne pas l’ajouter dans l’emballage. Il n’y a pas de petits profits. La lampe coûte la bagatelle de 45 €, plus le prix de trois ampoules halogènes. Si nous ne sommes pas retournés au magasin, c’est qu’il y a 80 km aller-retour. Par contre j’ai écrit à l’entreprise.

Bonjour
Je viens d'acheter deux lampes halogène 3x20 watt article no .86357. Je ne suis pas contente avec le matériel et la qualité. Et vous osez une étiquette "high quality".
Mes reproches: la possibilité de monter la lampe en remplacement d'une lampe existante n'est pas prévu.
Sur l'emballage est indiqué qu'il y a une ampoule fournie - elle n'y était pas dans aucun des deux paquets. En plus il y a 3 ampoules nécessaire par lampe ...
Vises trop courtes: une des deux lampes est tombé sur le plan de travail deux minutes après le montage!
Faire faire en Chine c'est beau, marqué en gros "made in Austria" permet de vendre (trop) cher. Oublier le contrôle qualité fait tache.
Cordialement
 
P.S. Il parait que la lampe “peut être monté sur des matériaux normalement inflammables.” A l’intérieur de l’armoire, là où l’on pose sa vaisselle, il y a au moins 33°C. Je ne sais pas si le bois du meuble, de l’aggloméré (?), appréciera à long terme.

En plus cette lampe est prévu pour être jeté, car non reparable. Je cite "Le câble extérieur flexible de cette lampe ne peut être remplacé: si le câble vient à être endommagé, la lampe devra être jetée." Cas typique d'obsolescence programmée? (Il y a une proposition de loi)0.

 

                           

A gauche les spots, à droite néon provisoire  - plafonnier, branchement discret - Evier avec des ombres (un robinet comme sur l'image est déconseillé, laver une grande casserolle est difficile et la douchette pas très pratique.

Publié dans consommation

Commenter cet article