Les salariés sont trop chers, la faute à qui si les prix des hôtels augmentent ?

Publié le par Oui-mais

La semaine dernière j'ai lu que les hôteliers se plaignent de la concurrence « déloyale » des meublés de tourisme. Au printemps, il se plaignaient de l'idée de la ville de Paris d'augmenter la taxe de séjour pour les touristes. Il était question de 8 Euros par nuit. Toujours les mêmes déclarent que le personnel est trop cher. Il conviendrait de baisser les salaires. Et aujourd'hui je lis les derniers chiffres des prix d'une chambre d'hôtel standard à Paris. Une petite augmentation de 147 € à 217 € (seulement 48%).

On se plaint que la ville veut prélever 8 € (taxe de séjour) et juste après on se met 70 € dans la poche. Parce qu'il ne faut pas croire qu'on augmentera le salaire de la femme de chambre, du réceptionniste etc. Mais il ne faut pas non plus que les hôteliers s'étonnent si une certaine catégorie de client préfère un meublé chez un particulier, qui reviendra un peu moins cher pour un petit budget (J'en ai vu certains qui sont aussi chers qu'un hôtel).

Comment un salarié qui n'a pas été augmenté par son patron pourra payer une chambre d'hôtel qui a augmenté de 48 %?

Les chiffres ci-dessus sont des moyennes et peut-être l'ouverture d'un ou deux hôtels de luxe ont faussé les données.

Voir aussi mon article de fin juin : "Tourisme en France".

Publié dans Travail, Economie

Commenter cet article