Encore une preuve que les entrepreneurs français sont des assistés :-(

Publié le par Oui-mais

Je crois que je l'ai déjà dit, je reçois la lettre d'information « newsletter » du site lechef.com. On y apprend des choses … Cette semaine (lettre du 17 septembre 2014). On parle par exemple de la concurrence « déloyale » des meublés de tourisme pour les hôtels. Je ne crois pas que ces hôteliers mécontents connaissent la clientèle des meublés de tourisme. Il y a que très peu de recoupages. Un meublé de vacance ou gite est plus spacieux qu'une chambre d'hôtel et on se fait à manger. J'ai connu des ouvriers en déplacement, qui, après quelques jours ont quitté leur hôtel pour prendre un gite à plusieurs. On y rentre quand on veut et mange quand on veut. Il y a un salon. Essayez de trouver un hôtel avec salon si vous gagner un petit salaire :-).

L'autre nouvelle : il paraît qu'il est question d'abandonner la fameuse licence IV des bars. Et alors ? Connaissez-vous un bar, une brasserie sans cette licence ? L'article essaie vaguement de mettre en avant la santé publique avant d'avouer le seul point qui intéresse : « la réduction à néant de la valeur des plaques de licence IV »

Dans les deux cas on constate que les entrepreneurs français qui parle de la liberté d'entreprendre, de la législation trop contraignante de la France … et dès qu'on veut simplifier, dès qu'il y a de nouveaux concurrents on appelle au secours. Finalement on exige de l'état de protéger sa rente.

Je l'ai déjà dit : les entrepreneurs français sont des assistés !

Publié dans consommation, Travail

Commenter cet article